aec_laureat Médaillée au concours international Lépine – Paris 2017 aec_laureat

L’ALSACE 28 septembre 2006 – SANDRINE KNOBLOCH UNE ARTISTE QUI CARTONNE

« Aujourd’hui, à l’heure du développement durable, la société attend de nous des gestes citoyens pour sauvegarder notre planète. En achetant mes meubles en carton, vous y contribuez » (lire la suite sur Internet)

Wolfisheim info octobre 2006
« A l’occasion de la 23ème journée Européenne du patrimoine, le Fort Kléber a ouvert ses portes les 16,17 septembres derniers.
Parallèlement à ces visites, les artistes qui abritent leurs ateliers créent ou répètent pendant de longues heures, ont été sollicités pour « ouvrir leurs ateliers ». … La rue des artistes est un très long couloir, composé de 9 pièces… Chaque artiste a agencé et décoré son atelier à sa façon : salon de musique confortable et rococo chez l’un, ambiance boite de nuit chez l’autre, décoration farfelue chez un troisième.
Sandrine Knobloch a fait découvrir l’atelier ou elle imagine créer et réalise des meubles, objets et autres bibelots en carton. Les visiteurs ont pu assister à quelques démonstrations de son art et admirer certaines pièces en cours d’achèvement ou terminées ».
Magazine MARIE CLAIRE du mois d’avril 2007 LES MEUBLES EN CARTON ONT A LA COTE

Depuis 4 ans, dans son atelier situé dans un ancien fort militaire, à Wolfisheim, près de Strasbourg, où elle côtoie d’autres artistes ou musiciens, Sandrine KNOBLOCH crée des meubles qui lui ressemblent, gais, astucieux, aux formes surprenantes. Une drôle d’étagère – dauphin, une horloge bibliothèque, … « je me suis mise à réaliser des meubles en carton pour meubler mon appartement. Puis je me suis vraiment perfectionnée dans cette technique chez un designer parisien », précise la jeune femme.
Elle utilise la technique du nid d’abeilles, une robuste structure interne, puis elle recouvre l’objet ou le meuble de papier coloré qu’elle vitrifie pour assurer de l’ensemble…Le carton se plie à toutes ses fantaisies. « Le carton en tant que matériau simple et naturel plaît énormément, mais les gens hésitent à s’asseoir sur une chaise ou un fauteuil !» dit – elle. Et pourtant, son mobilier en carton est aussi solide que certains meubles en bois, tout en restant léger et maniable.
Les clients craquent souvent pour les meubles en carton que l’on peut personnaliser et décorer à sa guise. Sandrine équipe ses commodes de boutons en ivoire végétal dont elle préserve les formes naturelles et l’aspect caillou. « je réponds aux attentes de mes clients qui ont des exigence bien précises parfois », dit-elle en montrant une tête de lit en carton en forme de couronne destinée à une chambre d’enfant. Sandrine KNOBLOCH expose dans des galeries, participe à des salons et se fait connaître bien au –delà des frontières de la région par son site Internet. On trouve ses petits meubles et ses objets insolites dans des boutiques de la région. On aura aussi l’occasion d’admirer sa collection lors du salon Créativa du 12 au 15 avril à Strasbourg. La jeune femme donne également des cours pour enfants et adultes dans son atelier. Pour transmettre avec enthousiasme sa passion et son savoir-faire.

Par Marie-Thérèse KOEHLER